architecture
 
Accueil sobriété énergétique construction & habitat Jardin & extérieur
L'isolation sous toiture par l'extérieur
 

Isolation sous toiture : simplicité, efficacité et économies

Simple à mettre en oeuvre, l'isolation sous toiture est favorisée en France par l'existence d'un large dispositif d'aides publiques. Comme le souligne le site Maison Travaux, elle intervient quasi systématiquement en cas de besoin de rénovation de la toiture.

Dans un premier temps, il convient de vérifier qu’il n’y ait pas de trace d’humidité ou d’infiltration d’eau sur les plafonds ou sous un toit terrasse, de s’assurer que l'évacuation est correcte et qu'aucune fuite ne se situe au niveau des gouttières.

Le type d'isolation le plus courant est celui des combles, avec souvent l'aménagement de ceux-ci, lorsque la forme du toit et la configuration de la maison le permettent. L'atout est de taille puisque apparait une pièce dédié au rangement de type grenier, voire un chambre à coucher, avec ou salle de bains.

L'alternative de l'isolation par l'extérieur

Alternativement, la pose d'isolant par l’extérieur comporte l'avantage de ne pas déranger les occupants du logement et de conserver toute la place dans les combles. Un isolant mince est alors posé entre le chevron et le contre-lattage.

L’isolant mince se déroule habituellement de manière horizontale sur les chevrons, en débutant par le bas de la toiture, et se fixe à ceux-ci au moyen d'agrafes de 2 cm de longueur. Ensuite, les bandes sont posées par chevauchement de dix centimètres en effet de tuile. Ce chevauchement être recouvert avec de l’adhésif alu de 10 centimètres de largeur, celui-ci étant en principe fourni avec l’isolant mince. Le contre-lattage et le lattage laisser passer une lame d’air entre les éléments.

 
 
 

Trouver un architecte pour vos projets
devis

 

 

 

Bonnes adresses d'entreprises

Boutique de l'habitat bioclimatique

 

 

 

 

Copyright (c) 2010 - Architecture durable.fr All right reserved - Contacts